CRIMINO

                                
 ÉDITIONS L’HARMATTAN, oct. 2013, 303 p., 31€
UNE CERTAINE IDÉE DE LA CRIMINOLOGIE
 Approche indisciplinaire du processus pénal
 Sous la direction de Pierre V. Tournier
 
Etude scientifique du phénomène criminel et des réponses que la société lui apporte ou pourrait lui apporter, la criminologie se trouve au carrefour de 5 disciplines scientifiques ou groupes de  disciplines : le droit, la criminalistique (police scientifique et technique), les sciences de la société (histoire, sociologie et science politique, démographie pénale, etc.), les sciences médicales et du psychisme (médecine, médecine légale, psychanalyse, psychiatrie et psychologie) et la philosophie. Son enseignement ne peut se passer, aux côtés d’universitaires  et de chercheurs,  des acteurs  de la scène pénale, professionnels du travail social, de la sécurité, de la justice et du soin. Prendre en compte la dimension politique de la criminologie sans tomber dans la propagande partisane exige aussi de faire appel à des personnalités de toutes sensibilités.            
 
Porté par la volonté de conjurer la malédiction qui semble frapper la criminologie en France, les 18  auteurs de cet ouvrage tentent ici de s’éloigner du modèle mortifère de la « Babel criminologique » en montrant, par la pratique que l’on peut défendre, ensemble et pacifiquement,  une certaine idée de la criminologie en ayant chacune et chacun la sienne. Paradoxe ? Pas sûr. Comme l’affirmait, courageusement, Christiane Taubira, Garde des Sceaux, le 14 février 2013, en ouvrant les auditions publiques de  la conférence de consensus sur la prévention de la récidive, « il faut savoir se mettre en péril en acceptant la complexité des choses ».    
 Pierre V. Tournier est directeur de recherches au CNRS, spécialiste de démographie pénale ; chercheur au Centre d’histoire sociale du XXe siècle, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne. Derniers ouvrages parus : Dialectique carcérale, L’Harmattan, (dir.), 2012. Enfermements, L’Harmattan (dir.), 2012. La prison : une nécessité pour la République, préface d’Elisabeth Guigou, Buchet-Chastel, 2013.  
Contributeurs : Claudine Bansept, Alain Blanc, Lucie Bony, Robert Cario, Alain Cugno, Steve Ducommun-Vaucher, Daniel Fink, Anne d’Hauteville, Martine Herzog-Evans, Eric Kania, Pierre Lamothe, Jean-Manuel Larralde, Philippe Pottier, Laurent Ridel, Cyril Rizk, Bernard Savin, Christophe Soullez et  Pierre V. Tournier.


Table des matières
 Avant-propos
Déviances, infractions pénales et réponses de la société, les conditions d’une approche scientifique du phénomène criminel, Pierre V. Tournier
 I - Introduction à l’approche criminologique
1. Mesurer le crime, une entreprise complexe, Christophe Soullez
2. Que nous apprennent les enquêtes nationales de victimation ?, Cyril Rizk
3. Prévenir, identifier, interpeller et investiguer, Christophe Soullez
4. Analyse démographique du champ pénal, Pierre V. Tournier
5. Nécessité d’une formation en criminologie pour les personnels de la sécurité, de la  justice et du soin,  Laurent Ridel et Philippe Pottier
II. - Réponses pénales : des sanctions  sur mesure ?
1. La sanction pénale sous l’influence du Conseil de l’Europe, Jean-Manuel Larralde
2. Sens du crime et processus judiciaire, Alain Blanc
3. Abolition et altération du discernement, le point de vue d’un psychiatre, Pierre Lamothe
4. La place des victimes dans le processus pénal, Anne d’Hauteville
5. Le plafond « des six mois » pour les mesures sous écrou. Perceptions des praticiens,  Martine Herzog –Evans
6. Les politiques de la peine privative de liberté en Suisse, Daniel Fink, Steve Ducommun-Vaucher
7. La justice restaurative : de l’utopisme rationnel à l’application concrète, Robert Cario
III. - Surveiller et soigner
1. Soin, injonction de soin, obligation de soin,  Eric Kania
2. Psychothérapie et violence sexuelle. De l'intérêt des psychothérapies de groupe, Bernard Savin
3. Les Unités hospitalière spécialement aménagée (UHSA), une nouvelle pièce essentielle du soin au détenu, Pierre Lamothe 
IV. - Prévenir
1. Politiques de réduction des violences, prévention et traitement de la délinquance,  Claudine Bansept
2. Récidive, réitération, (ré)insertion, désistement, Pierre V. Tournier
3. Groupes de paroles et prévention de la « récidive », Philippe  Pottier
4. Quel horizon à la sortie de prison ? Rapports résidentiels et tentatives de sortie de trajectoires carcérales, Lucie Bony  
Conclusion, Alain Cugno      
 
 
Auteurs ayant contribué à cet ouvrage
Claudine Bansept, Sociologue, chargée de mission au Conseil national des villes (CNV).
Alain Blanc, Magistrat honoraire, ancien président de chambre à la Cour d’appel de Douai, ancien président de Cour d’assises à Paris, président de l’Association française de criminologie (AFC).   
Lucie Bony, Géographe et sociologue, doctorante à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense.
 Robert Cario, Professeur de criminologie à l’Univers de Pau et des Pays de l’Adour. 
 Alain Cugno, Philosophe, enseignant associé aux facultés jésuites de Paris (Centre Sèvres), ancien professeur en Khâgne au Lycée Lakanal de Sceaux.
 Stève Ducommun-Vaucher,  Statisticien,  section « Criminalité et droit pénal » à l’Office fédéral  de la statistique (OFS, Neuchâtel, Suisse), enseignant à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne.
 Daniel Fink, Docteur en science de l’éducation, chargé de cours en criminologie à l’Université de Lausanne, ancien responsable de la section « Criminalité et droit pénal » à l’Office fédéral de la statistique (OFS, Neuchâtel, Suisse).  
Anne d’Hauteville, Professeur  de droit émérite à l’Université de Montpellier.
Martine Herzog-Evans, Professeur de droit pénal et d’exécution des peines à l’Université de Reims.  
Eric Kania, Docteur en médecine, psychiatre exerçant à la prison des Baumettes (Marseille).
Pierre Lamothe, Médecin psychiatre et médecin légiste, chef du service médico-psychologique régional de Lyon (SMPR).   
Jean-Manuel Larralde, Professeur de droit public à l’Université de Caen Basse-Normandie.
Philippe Pottier, Directeur du Service pénitentiaire d’insertion et de probation, directeur de l’Ecole nationale d’administration pénitentiaire (ENAP).  
Laurent Ridel, Directeur interrégional des services pénitentiaires, chef de la mission de l’Outre-mer.
Cyril Rizk, Statisticien, attaché principal de l’INSEE, responsable des statistiques à l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), INHESJ - Premier Ministre.
Bernard Savin, Docteur en psychologie, psychologue au Centre de soin et de coordination psycho-légal,  Fédération des soins aux détenus, CHI de Clermont de l’Oise.
Christophe Soullez, criminologue, chef de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), INHESJ - Premier Ministre.
Pierre V. Tournier, Directeur de recherches au CNRS, Centre d’histoire sociale du XXe siècle, Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
****