SÉMINAIRE


 Séminaires de recherche sur le champ pénal 

CHS XXe siècle, Université Paris 1 Panthéon  sorbonne

2005 - 2015 



Séminaire « Archives syndicales et associatives dans le champ Justice » (ASA.J)

 Ce séminaire a été mis en place en 2005 pour accompagner le lancement du programme ASA.J  consistant à mobiliser un certain nombre de syndicats ou d’associations concernée par les questions de Justice, afin de les inviter à déposer leurs archives dans un pôle ad’hoc créé aux Archives départementales de la Seine-Saint-Denis.
 
 
1ère année : 2005 - 2006

1. 28/10/05, Françoise Blum et Rossana Vaccaro, ingénieurs au CNRS, CHS XXe siècle, Nouvelles technologies de communication et préservation des archives.

2. 20/01/06, Martine Kaluszynski, socio-historienne, chargée de recherches au CNRS, UMR 5194 - PACTE-laboratoire CERAT, IEP de Grenoble.  La Société générale des prisons sous la IIIe république.

3. 24/2/06, Liliane Chenain, doctorante en histoire contemporaine à l’Université Paris 8, Saint-Denis, ancienne présidente de l’Association nationale des visiteurs de prison (ANVP), Les visiteurs de prisons : de la charité à la solidarité.

4. 10/3/06, Jean-Philippe Tonneau, doctorant en sociologie à l’Université de Nantes, Concilier le rouge et le noir : la naissance du Syndicat des Avocats de France. Une approche de sociologie historique.

5. 28/4/06, Martine Kaluszynski, socio-historienne, chargée de recherches au CNRS, UMR 5194 - PACTE-laboratoire CERAT, IEP de Grenoble, Mouvement critique du droit (années 1970)

6. 19/5/06, Claude Michel, ancien président du Syndicat des avocats de France (SAF),  Contribution à l’histoire du Syndicat des avocats de France (1972- 1992).

2ème année : 2006 - 2007

7. 10/10/06,  Pierre Lyon-Caen, avocat général honoraire à la Cour de Cassation, membre du Syndicat de la Magistrature (SM),  L’apparition de syndicats dans la magistrature.

8. 5/12/06, Grégory Salle, docteur en science politique, post-doctorant au CLERSÉ, CNRS, Université Lille 1,  Prisons : de la mobilisation des intellectuels aux mouvements de révolte des détenus.

9. 6/2/07, Claude Michel, avocat honoraire, ancien président du Syndicat des avocats de France (SAF) et Jean-Luc Rivoire, avocat au barreau de Nanterre, ancien bâtonnier, ancien vice-président du SAF et responsable de sa commission « famille »,  1975, 1. Le Syndicat des avocats de France et les reformes du droit de la famille (loi 11 juillet 1975). 

10. 24/4/07, Gaëtan Cliquennois, doctorant en sociologie aux Facultés universitaires Saint-Louis (FUSL), Bruxelles,  1975. 2. L'inertie de la réforme pénitentiaire de 1975 : nouveau verbiage législatif. ? ,

11. 22/5/07, Jean Bérard, ancien élève de l’Ecole normale supérieure de Lyon, agrégé d’histoire, doctorant à l’Université Paris 8. Saint-Denis, 1975, 3, Surveiller et punir.

12. 12/6/7, Roland  Kessous, avocat général honoraire à la cour de Cassation En 1981, conseiller juridique de M. Gaston Deferre ministre de l'Intérieur, membre fondateur du Syndicat de la magistrature (SM), ancien membre du bureau  de la Ligue des droits de l’homme (LDH), La gauche et la question pénale en 1981.

***

13. Séminaire international de l’été 2006,  Sécurité, justice, prisons, le rôle des intellectuels dans le débat public, Paris IVe qui sera à l’origine de  la création du séminaire au CHS, en septembre 2007.   

16/6/06, 1ère séquence, présidence : Olivier Milhaud, allocataire moniteur à l’Université de Bordeaux 3 Michel Montaigne (thèse en cours sur la géographie de l’espace carcéral), agrégé de géographie, ancien élève de l’Ecole normale supérieure (ENS), Lyon, lettres et sciences humaines, membre du Groupement étudiant national d’enseignement aux personnes incarcérées (GENEPI).

En guise d’introduction : Arpenter le champ pénal, en promeneur solitaire ?, Pierre V. Tournier, démographe, directeur de recherches au CNRS, hdr Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, Centre d’histoire sociale du XXe siècle, ancien président fondateur de Champ Pénal / Penal Field.

Après le dévoilement : héritages de la sociologie critique du fait carcéral, Grégory Salle, politologue, attaché temporaire d’enseignement et de recherche (ATER), Université de Paris 1. Panthéon Sorbonne.

Politiques pénales : le poids des experts, le choc des émotions, Hilde Tubex, professeur de criminologie à le Vrij Universiteit Brussel (VUB), Bruxelles.

2ème  séquence, Présidence : Alain Cugno, professeur de philosophie en classe préparatoire au Lycée Lakanal, Sceaux, vice-président de la Fédération des associations réflexion action justice prison (FARAPEJ).

Intérêt et limites des théories militantes du contrôle social dans le champ pénitentiaire, Patrick Colin, maître de conférences en sociologie, Université Marc Bloch de Strasbourg 2, Laboratoire Cultures et Sociétés en Europe, UMR 7043 CNRS.

Prison, enjeux de l'engagement et instrumentalisations, Gaëtan Cliquennois, doctorant en sociologie aux Facultés universitaires Saint-Louis (FUSL), Bruxelles.

7/7/06, 3ème  séquence, présidence : Patrick Colin, maître de conférences en sociologie, Université Marc Bloch de Strasbourg 2, Laboratoire Cultures et Sociétés en Europe, UMR 7043 CNRS.

Les intellectuels et la police : fascination et répulsion, Christian Mouhana, sociologue chercheur associé au Centre de sociologie des organisations (CSO).

Le rôle du juriste dans l'élaboration des politiques pénitentiaires : une expertise neutre ?, Eric Péchillon, maître de conférences en droit public, Université de Rennes 1.

Le rapport du psychiatre à la cité : une relation paradoxale. A propos de l’internement à vie des délinquants dangereux, en Suisse, Bruno Gravier, professeur associé, médecin chef, Service de médecine et psychiatrie pénitentiaires, Lausanne, Suisse.

4ème  séquence, présidence : Alexis Saurin, doctorant en informatique à l’Ecole Polytechnique, ancien élève de l’Ecole normale supérieure (ENS, Paris), président du Groupement étudiant national d’enseignement aux personnes incarcérées (GENEPI).

L’expertise psy : clinique et normativité face à l’opinion publique, Jean-Luc Viaux, professeur de psycho-criminologie, Université de Rouen.

Travailler sur les politiques de prévention et de sécurité : entre positionnements scientifiques et engagements démocratiques, Bruno Domingo, politologue, chercheur associé au Centre d’études et de recherches sur la police (Sciences-Po, Toulouse).

25/7/06, 5ème  séance, Une criminologie de l’intérieur », conférence de Jeffrey Ian Ross, Associate Professor, Division of Criminology, Criminal Justice and Social Policy, and Fellow, Center for Comparative and International Law, University of Baltimore (USA). Auteur de Convict Criminology, publié, en 2003, sous sa direction et celle de Stephen C. Richards, associate professor of Sociology and Criminology at University of Wisconsin (USA).

***

Séminaire  "Enfermements, Justice et Libertés dans les sociétés contemporaines
  
3ème année : 2007-2008


14. 18/9/07, séance inaugurale sous la présidence de Michèle Perrot, professeur émérite à l’Université Paris 7 Denis Diderot, en présence d’Annie Fourcaut, professeur d’histoire  contemporaine à l’Université Paris 1, directrice du Centre d’histoire sociale du XXe siècle. Le fait divers criminel, entre histoire et mémoire, avec Marc Renneville, maître de conférences en histoire contemporaine, hdr, Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis, chercheur associé au Centre d’histoire des sciences A. Koyré, chargé de mission à l’Ecole nationale d’administration pénitentiaire (ENAP). Auteur de  Crime et Folie,  (Fayard, 2003).


15. 16/10/07, Anne Guérin, sociologue, Perception des prisons par les personnes détenues dans les années 1970 : témoignages, révoltes, suicides… Discutant : Antoine Lazarus, professeur à l’Université Paris 13 Nord, directeur du département de Santé publique et fondateur du Groupe multi-professionnel des prisons (GMP). Séance de l’atelier des « Archives syndicales et associatives du champ Justice (ASA.J) ».

16. 18/12/07, Hélène Bellanger, sociologue, ancienne  élève de l’Ecole normale supérieure (ENS, Paris), agrégée d’histoire, sociologue, maître de conférences à l’Institut d’études politiques de Paris, La prison, une histoire de mots. Témoignages de détenus et de surveillants sur le quotidien pénitentiaire depuis 1945. Discutant : Jean-Marie Renouard, sociologue, maître de conférences à l’Université Victor Ségalen Bordeaux 2, chercheur au CESDIP, auteur de Baigneurs et bagnards. Tourisme et prisons dans l’île de Ré, L’Harmatttan, 2007. Séance de l’atelier des « Archives syndicales et associatives du champ Justice » (ASA.J).

17. 15/1/08,  Sophie Dreyfus, agrégée de philosophie, docteur en philosophie,  Tous les crimes sont-ils politiques ? Discutant : Alain Cugno, professeur agrégé de philosophie, docteur d’Etat.

18. 19/2/08, Pierre V. Tournier,  Démographie de l’enfermement. Discutant : Pierre Pélissier, magistrat, conseiller à la Cour d’appel de Versailles, délégué général de l’association « Tétra : criminalité, délinquance, justice : connaître pour agir », ancien président de l’Association nationale des juges de l’application des peines (ANJAP).

19. 1/3/08, Laurence Guignard, docteur en histoire contemporaine, chercheur associée au Centre d’histoire du XIXe siècle de l’Université Paris 1, Aliénation mentale et justice pénale au XIXe siècle : un essai d’anthropologie du droit. Discutant : Christian Chevandier, historien, maître de conférences Centre d’histoire sociale du XXe siècle.

20. 1/4/08, Léonore Le Caisne, ethnologue, chargée de recherches au CNRS, Centre d’études des mouvements sociaux, Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS),  Avoir 16 ans à Fleury. Ethnographie d'un quartier pour jeunes détenus. Discutant : Frédéric Blettery, directeur d’établissement pénitentiaire, ancien secrétaire fédéral de l’Interco-CFDT, ancien adjoint du directeur du centre de jeunes détenus de Fleury-Mérogis (CJD).

21. 20/5/08, Sylvie Thénault, docteur en histoire contemporaine, chargée de recherches au CNRS, Centre d’histoire sociale du XXe siècle, Les centres de tri et de transit pendant la guerre d'Algérie ou la légalité au service de l'arbitraire militaire. Discutant : Denis Peschanski, directeur de recherches au CNRS, Centre d’histoire sociale du XXe siècle

22. 3/6/08, Morgane Léonard, étudiante en dernière année en master de design industriel à l’Ecole de design de Nantes-Atlantique, Le design au service de la réinsertion des condamnés ? Discutant : Christian Demonchy, spécialiste d’architecture pénitentiaire.

23. 17/6/08, Antoinette Kuijlaars, étudiante en master 2 de sciences sociales du politique de l'Institut d'études politiques de Strasbourg, La violence des mineurs à Rio de Janeiro : le rôle du fait divers dans la production de la culture de la peur. Discutante : Sophie Body Gendrot, docteur en sciences politiques, professeur à l’Université Paris 4, directrice du Centre d’études urbaines, chercheur au CESDIP.

4ème année :  2008-2009

24. 21/10/08, Laurent Bonelli, docteur en sciences politiques, chercheur associé au Groupe d’analyse politique (GAP) de l’Université Paris 10 Nanterre, La France a peur. Une histoire sociale de l'insécurité. Discutant : Dominique Duprez, directeur de recherches au CNRS, directeur du Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques  (CLERSÉ).

25. 18/11/08, Alexia Venouil, doctorante, allocataire de recherche à l’Institut d’études politique de Grenoble, La construction d'établissements comme paradigme de la politique pénitentiaire française. Discutant : Emmanuel Rébeillé Borgella, administrateur civil, ancien adjoint du directeur  de l’administration pénitentiaire, directeur général de l’administration, des finances et des relations internationales au Ministère de l’écologie.


26. 16/12/08, Michel Fébrer, responsable local de l'enseignement à la maison d'arrêt de Bordeaux Gradignan, doctorant en sciences de l'éducation à l'Université  Bordeaux 2, Enseigner en prison. Un véritable défi à relever entre un positionnement institutionnel complexe et une réalité pédagogique instable.  Discutant : Christian Chevandier, historien, maître de conférences à l’Université Paris 1,  Centre d’histoire sociale  du XXe siècle.

27. 20/1/09, Olivier Milhaud, ancien élève de l’Ecole normale  supérieure (ENS) de Lyon, agrégé de géographie, doctorant en géographie,  De la carte pénitentiaire à l'espace carcéral : La prison, approches géographiques ». Discutant : Philippe Combessie, professeur de sociologie à l’Université Paris Ouest-La Défense.

28. 17/2/09, Samantha Enderlin, doctorante en droit pénal à l’Université Paris 10 Nanterre, Le statut juridique du détenu au regard des droits fondamentaux.

29. 17/3/09, Eric Marlière, docteur en sociologie, chercheur associé au CESDIP,  La France nous a lâchés ! Le sentiment d’injustice chez les jeunes des cités. Discutant : Frédéric Ocqueteau, directeur de recherches au CNRS, Université Paris 2 Panthéon Assas (CERSA).

30. 21/4/09, Fatima El Magrouti, docteur en sociologie, membre du CLERSE et de la Maison européenne des sciences humaines et sociales,  Analyse sociologique du placement des détenus en détention. Vers une gestion carcérale négociée. Discutant : Jean-Michel Dejenne, directeur d’établissement pénitentiaire. 

31. 19/5/09, Nicolas Bourgoin, maître de conférences en sociologie et démographie à l’Université de Franche Comté, Statistiques criminelles et politiques pénales, (France, 1825-2007). Discutant : René Padieu, inspecteur général honoraire de l’INSEE.

32. 16/6/09, Catherine  Giudicelli, magistrat chargée de l’instruction au TGI de Paris, présidente de l’Association française des magistrats instructeurs (AFMI),  Faut-il réformer l’instruction judiciaire ? ». Frédéric Ocqueteau, directeur de recherches au CNRS, Le système de traitement des infractions constatées (STIC) : un système mis en cause de l’intérieur, avec William Bourdon, avocat au barreau de Paris.  

5ème année : 2009-2010

33. 15/9/09,  Placement sous écrou et dignité de la personne ». Sous la présidence de Pierre Lyon-Caen, avocat général honoraire à la Cour de Cassation, membre de la Commission nationale de déontologie de la sécurité (CNDS), co-fondateur du Syndicat de la Magistrature.  Communication de Jean Manuel Larralde, professeur de droit public à l’Université de Caen. Discutants :  Olivier Boitard, psychiatre des hôpitaux, médecin-chef à l’hôpital de Clermont (Oise), président du Comité d’action syndicale de la psychiatrie, Pierre Méheust, juriste et historien, ancien président du GENEPI, Arnaud Philippe, étudiant en économie  à l’ENS Paris,  ancien président du GENEPI. En présence de Jean-Marie Delarue, Contrôleur général des lieux de privation de liberté,  Jean-Paul Delevoye, médiateur de la République et  Michel Saintjean, directeur inter-régional des services  pénitentiaire de Paris.


34. 20/10/09, Jean-Lucien Sanchez, doctorant en histoire, Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), La relégation des récidivistes en Guyane française. Genèse et application d'une loi pénale.


35. 17/11/09, Gaetan Cliquenois, doctorant en sociologie aux Facultés Saint-Louis de Bruxelles, La construction des jugements et des évaluations des détenus arrivants dans deux établissements pour peines ». Discutant : Jean-Louis Daumas, ancien directeur de l’Ecole nationale de la protection judiciaire  de la jeunesse (ENPJJ),  ancien directeur de centre de détention, conseiller technique au cabinet du Garde des Sceaux.

36. 15/12/09, Audrey Kiefer, docteur en philosophie de l'Université de Picardie, Michel Foucault et les prisons : le Groupe d'Information sur les Prisons et Surveiller et punir. Discutant : Alain Cugno, professeur agrégé de philosophie, docteur d’Etat, rédacteur en chef de la revue « Prison & Justice ».

37. 19/1/10, Bertrand Renard, docteur en criminologie, chargé de cours invité à l'Université Catholique de Louvain et chercheur au Département de criminologie de l'Institut national de criminalistique et de criminologie (Bruxelles) : Ce que l'ADN fait faire à la justice. Sociologie des traductions dans l'identification par analyse génétique en justice pénale.  Discutante : Nicole Maestracci, magistrate, présidente du TGI de Melun.

38. 16/2/10, Sophie Desbruyère, conseiller d’insertion et de probation, secrétaire général du SNEPAP-FSU,  A propos de la réforme des services pénitentiaires  d’insertion et de probation. Discutant : Ludovic Fossey, vice-président chargé de l’application des peines, TGI de Créteil.

39. 16/3/10,  Lucie  Bony, doctorante en géographie et anthropologie à l’Université de Paris Ouest La Défense, Prison et ordre urbain. Les quartiers pauvres au prisme du système pénitentiaire. Discutant : Pascal Vion, directeur de la maison d’arrêt de Nanterre.

40. 18/5/10, Aurélie Gauthier, psychologue clinicienne et doctorante en psychologie à l’Université de Tours,  Le vieillissement en milieu carcéral, et après...  Discutant : Bernard Savin, psychologue, docteur en psychologie, responsable projet au Centre de Ressources pour la prise en charge des auteurs de violence sexuelle de Picardie (CRAVS-Picardie), Centre hospitalier Philippe Pinel.

41. 15/6/10, La loi du 15 juin 2000  renforçant la protection de la présomption d'innocence et les droits des victimes, 10ème anniversaire. Introduction de Pierre V. Tournier.  Table ronde avec Roland Kessous, avocat général honoraire près la Cour de Cassation,   Julien Morel d’Arleux, directeur des services pénitentiaires, diplômé de l’IEP de Grenoble, ancien secrétaire  de l’association Recherches, Confrontations et Projet sur les mesures et sanctions pénales (RCP) André Michel Ventre, directeur de l’Institut national des hautes études sur la sécurité et la justice (INHESJ), ancien secrétaire général du syndicat des commissaires et hauts fonctionnaires de la police nationale (SCHFPN). Conclusions d’Elisabeth Guigou, ancienne Garde des Sceaux.  
 
6ème année : 2010-2011

42. 21/9/10, Aurélie La Torré, doctorante en sociologie au Centre Maurice Halbwachs (EHESS/ENS/CNRS). La difficile gestion du pluralisme religieux en prison : le cas de la "Faith-and Character-Based" prison de Lawtey, Floride. Discutant :  Philippe Pottier, diplômé en anthropologie, directeur  de service d’insertion et de probation  SPIP, adjoint du sous directeur chargé des personnes placées sous main de justice, à la Direction de l’administration pénitentiaire

43. 19/10/10, Paul-Roger Gontard, doctorant en droit pénal à l’Université d’Aix-Marseille 3, Les prisons sans barreau. L'utilisation du modèle carcéral ouvert dans le champ pénitentiaire européen, un retard français ? Discutant : Christian Demonchy, spécialiste d’architecture carcérale.

44. 16/11/10, Emilie Dubourg, doctorante en droit pénal et sciences criminelles, monitrice à l’Université de Nantes, Laboratoire Droit & Changement Social, Aménager la fin de peine, après le vote de la loi pénitentiaire.  Discutant : Ludovic Fossey, vice-président chargé de l’application des peines, TGI de Créteil.

45. 18/1/11, Laurent Gras et Nicolas Boutin socio-démographes à l’Ecole nationale d’administration pénitentiaire (ENAP),  Qui devient surveillant de prison ? Etude sur le profil sociodémographique des élèves surveillants pénitentiaires (1968-2009). Discutant : Christian Chevandier, professeur de d’histoire  contemporaine à l’ l’Université du Havre.

46. 1/2/11 Séance inaugurale de l’Atelier « Enfermements : le point  de vue des captifs »,  Saïd André Remli, consultant en prévention et réinsertion, auteur de Je ne souhaite cela à personne, Le Seuil, 2010.

47. 15/2/11, Yasmine Bouagga, doctorante en anthropologie, Ecole normale supérieure (ENS, Paris), Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS),  La prise en charge des étrangers en prison. Discutant : Arnaud Soleranski, directeur de la maison d‘arrêt des Yvelines.

48. 15/3/11, Julien Morel d’Arleux, directeur de la maison d’arrêt de Lyon Corbas, diplômé de l’Institut d’étude politique (IEP) de Grenoble, Diriger un établissement pénitentiaire : de la monarchie absolue à la démocratie participative ? 

49. 29/3/11, Atelier  « Enfermements : le point  de vue des captifs », avec Hélène Castel, actuellement Gestalt-thérapeute et présidente de l’association  La parole est à l’accusé (Lapac). Dans le cadre de cette association, mais aussi par le biais d’un spectacle (Femmes de parloir) et d’un livre (Retour d’exil d’une femme recherchée, Seuil, 2009), elle travaille sur la parole des détenus en prison.

50. 26/4/11, Isabelle Huré, doctorante allocataire en sciences de l’information et de la communication, Institut Français de Presse, Université Paris 2, La médiatisation des criminels récidivistes (crimes de sang)  et de ses enjeux depuis 1997.  Discutante : Laure de Vulpian, journaliste à France Culture.

51. 3/5/11, Atelier  « Enfermements : le point  de vue des captifs », avec Eric Kania,  médecin psychiatre  à la prison des Baumettes et en exercice libéral, condamné, en 1984, à un an de prison ferme pour insoumission.

52. 17/5/11,  Pierre Lamothe, psychiatre, responsable de l’Unité hospitalière spécialement aménagée  (UHSA) de Lyon,  La nouvelle évaluation en clinique expertale ou criminologique : a posteriori, a priori, a fortiori. Ou le passage de la dangerosité démontrée par ce que j’ai fait à la dangerosité prédictive escomptée par ce que je suis.

53. 14/6/11, Atelier  « Enfermements : le point  de vue des captifs », avec  Bernard Bolze, ancien « insoumis », fondateur de l‘Observatoire international des prisons (OIP), membre de l’équipe du Contrôleur général des lieux de privation de liberté.

54. 21/6/11, Anne Simon, doctorante en droit pénal à l’Université Paris 1, La protection de l'intégrité physique des personnes détenues par les juridictions internes et européennes, comparaisons France / Angleterre. Discutant : Jean-Manuel Larralde, professeur de droit public à l’Université de Caen.
 
7ème année : 2011-2012
55. 20/9/11, 9 octobre 1981 - 9 octobre 2011, 30ème  anniversaire de l’abolition de la peine de mort en France. Comment, aujourd’hui, sanctionner les crimes les plus graves ? Réflexions sur la réclusion criminelle à perpétuité (RCP),  par Pierre V. Tournier, directeur de recherches au CNRS, fondateur du Collectif Octobre 2001.  Le point de vue de l’association Aide aux Parents d’Enfants Victimes (APEV), par Alain Boulay, informaticien, cofondateur et président de l’APEV depuis sa création, en 1991, administrateur de l’association « Paris Aide aux Victimes » (PAV), membre de l’INAVEM.  Une expérience de Justice restaurative à la Maison centrale de Poissy, témoignage de Marie José Boulay, informaticienne, cofondatrice de l’APEV.
56. 18/10/11, Caroline Touraut, docteur en sociologie à l’Université Lumière Lyon 2, L’expérience carcérale élargie. Dynamiques du lien et  identités à l’épreuve de l’incarcération d’un proche. Discutant : Charles Casanova, psychologue clinicien, spécialisé en criminologie clinique, ayant exerçant en Centre pour jeunes détenus de Fleury-Mérogis (Essonne), désormais affecté  à l'unité de soins du nouveau centre pénitentiaire Sud-Francilien de Réau où il coordonne l'équipe des psychologues.
57. 15/11/11, Xavier de Larminat, doctorant à en science politique, Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines, Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales (CESDIP), L’exécution des peines en milieu ouvert, entre gestion des risques et gestion des flux. Discutante : Charlotte Cloarec, conseillère pénitentiaire d’insertion et de probation (CPIP), secrétaire générale du SNEPAP-FSU. 
58. 13/12/11, Atelier  « Enfermements : le point  de vue des captifs » avec Yazid Kherfi, consultant en prévention urbaine,  auteur de  Repris de justesse,  La Découverte, 2000 (avec Véronique Le Goaziou).
59. 17/1/12, Emilie Dubourg, doctorante en droit pénal et sciences criminelles à l'Université de Nantes, Le caractère systématique des aménagements de peines : la responsabilité des condamnés et des personnels des Services pénitentiaires d’insertion et de probation (SIPP) mise entre parenthèse. Discutant : Benoît Grandel, directeur de SPIP, adjoint au sous-directeur des personnes placées sous main de justice à la Direction de l’administration pénitentiaire.
60. 6/3/12, Atelier  « Enfermements : le point  de vue des captifs » avec  Pierre Botton, chef d’entreprise, condamné  pour abus de biens sociaux dans les années 1990,  il a effectué 20 mois de détention. En  2010, il crée l’association « Les prisons du cœur » dont l’objet est d’améliorer la condition  pénitentiaire et, en particulier, de lutter contre le « choc carcéral ».  
61. 16/3/12 et 17/3/12, 1er Colloque Jeunes Chercheurs sur la privation de liberté. Privation de liberté. Populations, Espaces, Temps, Processus, Politiques Centre hospitalier Sainte-Anne, Amphithéâtre Raymond Gassin, 1, rue Cabanis Paris 14ème (métro Glacière).
62. 15/5/12, Virginie Bianchi, avocat pénaliste, membre de l’équipe du Contrôleur général des lieux de privation de liberté, ancienne directrice d’établissement pénitentiaire, Retour d’expériences. Discutant : Paul Louchouarn, inspecteur des services pénitentiaires, ancien du directeur interrégional adjoint des services pénitentiaires de Rhône-Alpes-Auvergne, ancien directeur du Centre pénitentiaire de Fleury Mérogis  (2008-2012).
63. 29/5/12, Atelier  « Enfermements : le point  de vue des captifs » avec  Gilles Blanc, ancien président de l’association MIALET (a fait l’objet de 3 mises en examen, de 6 mois de détention provisoire, d’un contrôle judiciaire de plusieurs années … et obtenu  3 non-lieux).
64. 5/6/12, Valérie Moulin, psychologue, maître de conférences des universités, responsable de l'unité de recherche institut de psychiatrie légale, département de psychiatrie, CHUV de Lausanne : Entre risque et responsabilisation : le parcours carcéral  peut-il être un temps de cheminement psychique  Discutant : Bernard Savin, psychologue, docteur en Psychologie, Centre de soin et de coordination psycho-légal,  Fédération des soins aux détenus, C.H.I. de Clermont de l’Oise
65. 19/6/12, Fabienne Philippe, doctorante en criminologie, Université catholique de Louvain (UCL), « La peine de travail autonome : transformation de l’objet sanction par les justiciables ». Discutante : Nelly Charbon, conseillère pénitentiaire d’insertion et de probation au pôle TIG du SPIP de Paris, ancienne secrétaire nationale du Syndicat national de l’ensemble des personnels pénitentiaires  (SNEPAP-FSU).   
 
8ème année : 2012-2013
66. 18/9/12, Arnaud Philippe, doctorant en économie, Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), Centre de recherche en économie et statistique (CREST),  Les apports de l’approche économique à l’étude de la criminalité.  Discutant : Christophe Soullez, criminologue, chef de l’Observatoire national de la délinquance  et des réponses pénales (ONDRP).
67. 16/10/12, Aline Chassagne, doctorante en socio-anthropologie, Université de Franche-Comté, Soins palliatifs et privation de liberté. Discutant : Laurent Ridel, directeur interrégional des services pénitentiaires, chef de la mission de l’Outre-mer, ancien sous-directeur des personnes placées sous la main de la Justice à la direction de l’administration pénitentiaire.
68. 23/10/12, Atelier  « Enfermements : le point  de vue des captifs », avec Hervé Bompard-Eidelman, porteur des projets de création de la Confédération nationale des associations et familles de détenus (CNAFD) et d’un réseau de coopératives de gestion économique et d’accompagnement et d’entraide au sein des établissements pénitentiaire.
69. 6/11/12, Olivier Hassid et Julien Marcel présentent : Tueurs de masse, Les Editions Eyrolles, Août 2012.
70. 20/11/12, Abbel Eddouk, président de l’Association des musulmans de Grigny, aumônier à la maison d'arrêt de Fleury- Mérogis, Aumônerie musulmane : outil d’une régulation de la pratique religieuse en prison. Discutante : Caroline Touraut, docteur en sociologie à l’Université Lumière Lyon 2.
71. 18/12/12, Sylvie Thénault, directrice de recherches au CNRS, Centre d’histoire sociale du XXème siècle, Violence ordinaire dans l’Algérie coloniale. Camps, internements, assignation à résidence. Discutant : Denis Peschanski, directeur de recherches au CNRS, Centre d’histoire sociale du XXe siècle.
72. 15/1/13, Véronique Fau-Vincenti, doctorante en histoire, Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS),  Le malade difficile en psychiatrie - théories et prises en charge (1910-1970). Discutant : Christian Chevandier, professeur d’histoire contemporaine à l’Université du Havre.
73. 22/1/13 Atelier « Enfermements : le point de vue des captifs » , avec Jean-Claude Theuré, titulaire d’un BEP d’électronique, Souvenir de la maison de Nanterre, (1979-1982). 
74. 5/2/13, Lila Kazemian, Ph.D., Associate Professor, John Jay College of Criminal Justice, Department of Sociology, New York,  « A propos des études sur la désistance  (ou désistement») ».  Discutant : François Goetz, directeur de la maison centrale de Poissy,  ancien directeur adjoint de l’Ecole nationale d’administration pénitentiaire (ENAP).
75. 19/2/13, Rendre la Justice après le génocide commis par le régime des Khmers Rouges, avec  Marcel Lemonde, ancien juge d’instruction aux Chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens (CETC) en 2006-2010, expert du Conseil de l’Europe en mission en Turquie, ancien sous-directeur de l’Ecole nationale de la magistrature (ENM), ancien président de chambre à la Cour d’Appel de Paris. Auteur, avec la collaboration de Jean Reynaud de Un juge face aux Khmers rouges, Le Seuil.
76. 9/3/13, Guillaume Brie, docteur en sociologie, chercheur associé au Lasco-Sophiapol (EA3932), Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Soin et coercition : une analyse sociologique des rapports des condamnés « pédophiles » à la prise en charge médicale.
77. 2/4/13, Paul Mbanzoulou présente : Insertion et désistance des personnes placées sous main de Justice, l’Harmattan, 2012, ouvrage qu’il a dirigé avec Martine Herzog-Evans et Sylvie Courtine. Paul Mbanzoulou est responsable du département de la recherche à l'École nationale d'administration pénitentiaire (ENAP), directeur du Centre interdisciplinaire de recherche appliquée au champ pénitentiaire (CIRAP) et chargé d'enseignement à l'Université de Pau et des pays de l'Adour, hdr et docteur en droit privé, il est également titulaire d'une maîtrise de psychologie de l'éducation juvénile et sociale obtenue en 1990 à l'Université Marien Ngouabi (Brazzaville-Congo). Paul Mbanzoulou a animé en 2010 les premières rencontres détenus-victimes (RDV) en France organisées à titre expérimental à la Maison centrale de Poissy, en partenariat avec l'INAVEM (Institut national d'aide aux victimes et de médiation), le SPIP des Yvelines (Service pénitentiaire d'insertion et de probation) et l'ENAP.
78. 21/5/13, Valérie Icard, étudiante en master 2 de science politique, Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines, L'action en détention ou la place du Groupement étudiant national d’enseignement aux personnes incarcérées (GENEPI) au sein du système carcéral. Discutant : Alexis Saurin, chargé de recherche au CNRS, président de la FARAPEJ, enseignant en milieu carcéral, ancien président du GENEPI.
79. 18/6/13, Xavier Lameyre, magistrat, vice-président chargé de l’application des peines au TGI de Paris, Grandeur et servitude du juge des libertés et de la détention : retour d’expérience.
80. 25/6/13, Atelier « Enfermements : le point  de vue des captifs », avec Milko Paris, président fondateur de l’Association Banc Public.

9ème année : 2013-2014

81. 17/9/13, Atelier « Enfermements : le point  de vue des captifs », avec Laetitia Tamadon-Lemerle, juriste au numéro vert de l’Association réflexion, action, prison et justice (ARAPEJ-Ile de France) : A l’écoute du point de vue des  personnes détenues et de leurs proches : comprendre et informer.
82. 15/10/13, Flora Delalande,  Ecole nationale des Chartes,  Les bibliothèques de prison : une sortie du placard ? (1945-2006).  Discutant : Nicolas Frize, compositeur, artiste impliqué dans des actions culturelles en milieu pénitentiaire, auteur de l’ouvrage, Le sens de la peine. Etat de l’idéologie carcérale (Editions Léo Scherr, 2004). Fondateur des « Musiques de la Boulangère ». Il est responsable de la commission prison de la Ligue des droits de l’homme (LDH).
83. 19/11/13, Atelier « Enfermements : le point  de vue des captifs »,  avec Loup Noali, docteur en droit privé et sciences criminelles : Les résistances carcérales, du comment au pourquoi ; Une approche juridique et pluridisciplinaire.  Un regard du dedans.
84. 17/12/13, Julie Fondries, diplômée de l’Institut d’études politiques de Grenoble, doctorante contractuelle en science politique à l’Université de Grenoble, laboratoire PACTE, Réformer la prison par les instruments. Production(s), circulation(s) et appropriation(s) des « bonnes pratiques » pénitentiaires en Europe et en France.  Discutant : Philippe Pottier, Directeur des services pénitentiaires d’insertion et de probation (DSPIP), directeur de l’Ecole nationale d’administration pénitentiaire (ENAP).
85. 21/1/14, Eric Péchillon, maître de conférences à la Faculté de droit et de science politique, Université Rennes 1,  Peut-on changer la prison par décret ?  Le décret du 30 avril 2013 relatif aux règlements intérieurs types des établissements pénitentiaire. Discutant : Jean-Manuel Larralde, professeur de droit public à  l’Université de Caen Basse-Normandie.
86. 25/2/14, Noémie Destoc, psychologue clinicienne, doctorante en psychologie, Multiples enjeux et incidences du placement sous surveillance électronique.
 
87. 14/3/14 - 15/3/14. 2ème Colloque Jeunes Chercheurs sur la privation de liberté. Populations, Espaces, Temps, Processus, Politique, Centre hospitalier Sainte-Anne, Amphithéâtre Raymond Gassin, 1, rue Cabanis Paris 14ème (métro Glacière), sous le haut patronage de Geneviève Fioraso, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.
88. 29/4/14, Atelier « Enfermements : le point de vue des captifs », L’équipe du Comité d'aide aux détenus israélites (CADI) / Comité d’action sociale israélite de Paris (CASIP), A l’écoute du point de vue des  personnes détenues. 
 89. 20/5/14, Benjamin Monnery, doctorant en économétrie  à l’Université Lyon 2, Les effets de la prison sur les chances de réinsertion et sur les risques de récidive à la sortie (titre provisoire).  Discutant : Arnaud Philippe, ancien élève de l’ENS Paris, doctorant en économie, Ecole des hautes études en sciences sociales.
 90. 17/6/14, Paul Mbanzoulou, directeur de la recherche et de la documentation de l’Ecole nationale d’administration pénitentiaire (ENAP), La justice restaurative en France. Expériences et perspectives. Discutant : Brice Deymié, aumônier national des prisons, Fédération protestante de France.
 91. 24/6/14, Atelier « Enfermements : le point de vue des captifs », Hélène Castel présente le projet expérimental mené à la maison d’arrêt de la Santé par l’Association  « La parole est à l’accusé » (LAPAC).
10ème année :  2014-2015
92. 16/9/14, Emilie Piouffre, psychologue clinicienne, chargée d'enseignement à l'université de Poitiers, doctorante et présidente de l'Association des anciens du Groupement national étudiant d’enseignement aux personnes incarcérées (GENEPI), le suicide des personnels de surveillance pénitentiaires.  Discutant : Laurent Ridel,  directeur interrégional des services pénitentiaires, chef de la mission de l’Outre-mer, ancien sous-directeur des personnes placées sous la main de la Justice à la direction de l’administration pénitentiaire.

93. 21/10/14, Gaëtan Cliquennois, chargé de recherche au CNRS, au SAGE (UMR 7363 Sociétés, Acteurs, Gouvernement en Europe, Strasbourg),  Le management des prisons. Vers une gestion des risques et une responsabilisation des détenus (titre provisoire). Discutant : Jean-Michel Dejenne,  directeur d’établissement pénitentiaire, secrétaire général du Syndicat national des directeurs pénitentiaire (SNDP-CFDT).
94. 18/11/14, Elsa Besson, architecte, doctorante en histoire de l'architecture, Université Rennes 2, L'internationalisation de la science pénitentiaire et l'architecture carcérale en France entre le milieu XIXème et le milieu XXème. Discutant : Christian Demonchy, retraité, a exercé au sein de l’agence d’architecture Noëlle Janet – Christian Demonchy, créée en 1969. Après avoir travaillé sur l’architecture de loisir, l’agence a conçu à partir de 1984,  plusieurs établissements pénitentiaires dont celui de Mauzac en Dordogne (1984-1986) et ceux de la zone nord du programme 13000 (1987-1991).
 
95. 16/12/14, Yasmine Bouagga, ancienne élève de l’Ecole nationale supérieure (ENS) Paris, docteure en sociologie (EHESS), Humaniser la peine ? Ethnographie du traitement pénal en maison d’arrêt. Discutante : Virginie Bianchi, avocate au barreau de Paris, ancienne directrice d’établissement pénitentiaire, membre extérieur du contrôle général des lieux de privation de liberté. 
 

96. 20/1/15, Lucile Pouthier, ancienne élève au département d'anglais de l'Ecole nationale supérieure (ENS) de Cachan et doctorante à l'Ecole doctorale Culture et Société de l'Université Paris-Est, Les questions d'identités raciales en lien avec les problématiques carcérales dans l'Afrique du Sud post-apartheid. 


97. 17/2/15, Corentin Durand, ancien élève de l’Ecole nationale supérieure (ENS) Paris  et diplômé de l’Ecole de droit de Sciences-Po Paris, doctorant en sociologie à l’EHESS, Sociologie des interactions épistolaires entre des personnes incarcérées ou ayant connu l’incarcération et les autorités avec lesquelles elles sont amenées à rentrer en contact.

98. 17/3/15, Olivier Wright, titulaire d’un master de philosophie du King’s College de Londres, L’éthique punitive et le rôle des prisons.

99. 19/4/15, Jean-Manuel Larralde, professeur de droit public à l’Université de Caen Basse-Normandie, directeur du master recherche « Droit public et droits fondamentaux », Actualité de la jurisprudence de la Cour européenne des droits l’homme sur la sanction pénale.
 
100. 16/6/15, Programme en construction.